Pour les autres ordres d'insectes, les choses se corsent... Difficile de déterminer les espèces sans ouvrage de référence. Mais, parfois, après moult recherches, on y arrive. Quelques exemples.

Lophyra flexuosa_8967

Lophyra flexuosa_8968

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La Cicindèle flexueuse (Lophyra flexuosa) est une petite cicindèle d'environ 10 à 15 mm. Généralement de couleur rouge, on la reconnait  à ses taches blanc/crème sinueuses, des taches près de la suture des élytres et, pour les mâles, un petit toupet de poils sur le 4ème article antennaire (visible sur les photos).

Elle se rencontre essentiellement dans des milieux sableux littoraux (Atlantique et Méditerrannée), remontant parfois le long des fleuves. C'est néanmoins une espèce surtout méditerrannéenne (Espagne, Italie, Grèce,... et jusqu'en Israël).

Espèce qui vole très bien et ne se laisse pas facilement approcher. Il a fallu pas mal de tentatives, avec de nombreux individus, pour arriver à faire des photos.

Autre coléoptère, mais qui ne joue pas vraiment dans le même registre de taille: le Blaps géant (Blaps gigas).

Blaps gigas_8937

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

En effet, ce Coléoptère de la famille des Tenebrionidae mesure environ 40mm. On reconnait les Blaps à la présence d'un mucron (bien visible sur la photo) à l'apex des élytres.

Il existe plusieurs Blaps en Espagne, assez semblables mais, a priori, nous avons affaire à Blaps gigas car les deux "branches" de son mucron sont d'abord parallèles puis divergentes à l'extrémité. Ce qui n'est pas le cas de Blaps lusitanica.

D'après l'INPN, on le rencontrerait autour de la Méditerrannée (France, Espagne, Italie, Portugal, Maghreb, notamment). Je ne possède pas d'autres renseignements sur "la bête"...

Un Hyménoptère Sphecidae que l'on rencontre en France: Prionyx kirbii.

Prionyx kirbii_8950

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les Sphecidae sont des guêpes prédatrices qui capturent des insectes. Les proies servent à alimenter leurs larves qui sont enfouies dans des tunnels creusés dans le sable. Cette petite guêpe d'environ une quinzaine de millimètres se caractérise par:

  • un corps de couleur noire
  • la première moitié du gastre de couleur rouge orangée
  • les tergites terminaux du gastre ont des bords soulignés par un liseré blanc bien visible.

On la rencontre dans les endroits secs (des garrigues par exemple). Elle est présente dans une bonne partie de la France.

Gegenes sp_9434

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Un petit papillon du genre Gegenes, famille des Hesperidae, voletait dans les mêmes parages, butinant notamment les fleurs de Lantana (Lantana camara, famille des Verbenaceae), plante originaire des tropiques mais qui devient une espèce "invasive" dans les régions à climat doux.

Difficile de savoir à quelle espèce appartiennent ces papillons. Il en existe plusieurs dans cette région, en particulier G. pumilio et G. nostradamus, qui se ressemblent beaucoup. Beaucoup trop. Même si c'est tentant de croire que c'est Gegenes nostradamus, car c'est l'Hespérie du riz... (voir mon blog "erithacus.canalblog.com" si vous voulez savoir pourquoi...)