Nous avons passé quelques jours dans le delta de l'Ebre (Catalogne/Espagne), principalement pour y faire de l'ornithologie mais, comme l'observation des oiseaux avait lieu surtout le matin et le soir, parfois, l'après-midi, nous allions faire une petite balade de Riumar à l'embouchure de l'Ebre, longeant le "Garxal". L'occasion d'observer les insectes (et autres petites bêtes).

Le sol est sableux ou limono-sableux. Donc, parfois sec, parfois humide. La végétation est basse avec des arbrisseaux pour plantes hautes. Par endroit, la végétation est très dense et à d'autres endroits, très clairsemée. Donc, un camaieu de conditions qui doivent offrir le gîte et le couvert à de nombreuses espèces...

Odonates

Ce qui frappe c'est le nombre de libellules. Cela ne nous étonne pas vraiment car lors de nos séjours estivaux, les sorties au milieu des rizières nous faisient avancer dans des nuages de libellules (bon! Les moustiques sont plus nombreux mais on ne les voit pas... sur le coup!).

Ici, on peut observer quelques Aeschnidées en vol. Le seul que nous ayons pu vraiment observer, photographier et déterminer est l'Anax parthénope (Anax parthenope). Nous l'avons vu à plusieurs reprises.

Anax parthenope_8913

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les libellules les plus nombreuses et les plus voyantes (surtout les mâles) sont des Crocothemis erythraea - le Crocothémis écarlate -.

Crocothemis erythraea mâle_9433

Crocothemis erythraea mâle-8925

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le mâle Crocothemis est d'un rouge éclatant et il est difficile de ne pas le voir.

Les femelles sont différentes des mâles et d'aspect changeant (on pourrait croire qu'on a affaire à plusieurs espèces). Voici tout d'abord une femelle présentant la robe typique.

Crocothemis erythraea femelle_8922

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

D'autres sont beaucoup plus colorées.

Crocothemis erythraea femelle_9469

Crocothemis erythraea femelle_9423

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

D'autres, enfin, sans doute très âgées, sont ternes et ont perdu leurs couleurs.

Crocothemis erythraea femelle_9431

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Une autre espèce, plus discrète et délicate, habite ce milieu. Il s'agit du très commun Ischnura elegans -l'Agrion élégant-.

Ischnura elegans femelle_8949

Ischnura elegans mâle_8952

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Petite remarque: toutes les femelles observées - et elles ont été nombreuse - présentaient le même habitus que l'individu photographié. Alors que chez moi, j'en photographie de toutes les couleurs...

Même si les libellules se comptaient par milliers, nous n'avons trouvé que ces espèces (hormis des Aeschnes non identifiées) dans cette zone. Rien que des espèces très courantes.

En dehors du sentier, en allant vers la ville, nous avons croisé le chemin d'une autre espèce, tout aussi commune: Orthetrum cancellatum. L'Orthétrum réticulé est commun aussi dans notre région.

Orthetrum cancellatum mâle_9439

Orthetrum cancellatum femelle_9457

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Un peu décevant. Les libellules observées en début d'été dans les rizières étaient plus variées et moins communes pour certaines.

Prochain article: les Orthoptères du delta de l'Ebre