J'ai découvert dans une de nos azalées japonaises une très jolie cicadelle. Je ne l'avais encore jamais vue chez moi. Je l'ai recherché dans les autres plantes alentours mais elle n'était présente en (petite) colonie que sur cette azalée et pas sur les plantes à ses pieds (hémérocalles, pervenche) ou à côté ( camélia).

Graphocephala fennahiDe couleurs générales verte et jaune, cette cicadelle présente des marques qui semblent caractéristiques.

La recherche fut rapide. Il s'agit de Graphocephala fennahi, famille des Cicadellidae, ordre des Homoptères.

Son nom français "la cicadelle des rhododendrons" explique pourquoi je ne l'ai trouvé que sur l'azalée.

Cette cicadelle est apparue dans les années 30 en Grande-Bretagne mais seulement vers 1970 en Europe continentale. Elle étend peu à peu son aire de distribution à la faveur du réchauffement climatique et du transport de rhododendrons.

Elle serait originaire des Amériques.

 

 

 

Graphocephala fennahiMesurant de 8 à 10mm, G. fennahi  se reproduit sur les plantes du genre rhododendron.

Les larves vivent en piquant la plante pour se nourrir de sève. elle n'occasionne que des dégâts négligeables.

Tout serait bien qans le meilleur des mondes sauf que G. fennahi est soupçonné de véhiculer ou de favoriser par ses piqûres un champignon, Pycnotysanus azaleae, responsable d'une maladie chez les rhododendrons.

Moi qui ai une (petite) collection de rhododendrons et d'azalées botaniques, il va falloir que je surveille l'expansion de cette cicadelle dans mon jardin.

Par où est-elle arrivée? Mystère, je n'ai pas introduit de plantes nouvelles cette année.