Nous allons incessamment sous peu partir en vacances. J'espère pouvoir rapporter de nombreuses photos de la faune d'Amérique centrale.

En attendant, deux ou trois photos pour patienter.

sylvain azuré - Limenitis reductaUn sylvain azuré (Limenitis reducta) prenait le soleil près - et dans - d'un chêvrefeuille du jardin. Ceci n'est pas très étonnant quand on sait que sa larve vit sur cet arbuste. Le plant où je l'ai trouvé est très gros, donc apte à accueillir des pontes.

Cet individu paraît très frais, donc sorti de sa chrysalide depuis peu. D'ailleurs, je n'ai aperçu aucun individu de l'espèce avant celui-ci.

On peut admirer les magnifiques reflets bleutés des ailes ( couleurs physiques et non chimiques) mais aussi la beauté du même papillon, les ailes refermées.

Pour moi, c'est l'un des plus jolis papillons qu'abrite notre jardin.

sylvain azuré - Limenitis reducta

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

IMG_0309

IMG_0311J'ai observé cette larve pendant un bon moment. Elle avait émergé d'une touffe de plantain lancéolé et elle grimpait le long d'une tige fleurie.

Pour se déplacer, elle utilisait l'avant et l'arrière uniquement. Tout d'abord, elle s'est mise à grimper, s'est arrêtée puis mise en anneau autour de la tige et n'a plus bougé pendant un moment. Puis s'est mise à grimper.

J'ai pensé un moment que cette larve cherchait un endroit pour se nymphoser. Mais, tout à coup, elle s'est mise à descendre, à jouer les acrobates passant d'une tige à l'autre, d'un herbe à une tige de plantain, à monter, à descendre. Le tout sans but défini (pour moi).

Je ne sais pas de quel insecte elle est la larve. Pas d'un papillon, c'est sûr. Je pencherai plutôt pour unr larve de tenthrède mais à vrai dire, ce n'est qu'une supposition.

J'en resterai donc à la détermination d'une larve sans plus de précisions.