Les mouches n'ont pas spécialement bonne presse parmi nos concitoyens. On leur reproche de laisser leurs déjections sur les vitres, murs et autres meubles. On les accuse de s'intéresser d'un peu trop près à notre nourriture, de véhiculer des maladies, ...

Tout ceci est vrai mais cela ne concerne que quelques espèces. La majorité ne s'intéresse nullement à nous. Elles participent à la pollinisation, à la lutte contre des ravageurs: elles participent à l'équilibre écologique des milieux.

Et puis, elles sont belles.

Eristalis pertinaxBien sûr, beaucoup de Syrphidae, très colorées sont magnifiques. Ainsi, cette mouche qui semble être un spécimen de Eristalis pertinax (la variabilité des motifs est importante, ou alors, il existe de nombreuses espèces très semblables).

Souvent photographiée, jamais pareille mais toujours magnifique.

 

 

 

Episyrphus balteatus

 

 

 

 

J'ai dû phographier des dizaines de fois cette Episyrphus balteatus . Mais elle est tellement élégante qu'on oublie vite qu'elle est très commune. Et puis elle est discrète, jamais envahissante et très utile car ses larves dévorent quantité de pucerons.

 

 

 

Eupodes corollae

 

 

 

 

Une dernière syrphe Eupodes corollae que je n'ai découvert que cette année, mais qui, elle aussi, est très belle.

 

 

 

 

Chrysomya albiceps

 

 

 

 

Chrysomya albiceps fait partie des mouches qui peuvent s'intéresser à nous. Mais elle est très photogénique, quoique qu'il soit difficile d'obtenir une très bonne photo car sa cuticule renvoie beaucoup la lumière.

Mais ce vert métallisé avec des reflets bleuâtres ou orangés est splendide.

 

 

 

 

 

 

Liancalus virens

 

Liancalus virens appartient au groupe des mouches à longues pattes. C'est une Dolichopodidae. Ce sont de petites mouches (de 1 mm à moins d'1 cm) aux couleurs métalisée ou couvert de pruine.

Elles sont prédatrices et vivent plutôt près des lieux humides.

Celle-ci est vivement colorées d'un beau vert métallisé et ne manque pas d'"élégance".

Liancalus virensC'est aussi la première mouche que je rencontre de cette petite famille.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Limonia nubeculosa

 

Ce moustique Limonia nubeculosa fait partie d'une famille fort discrète: les Limoniidés.

S'il a les pattes annelées, il n'a rien de commun avec le célèbre ...moustique tigre...

 

 

Merodon equestris

 

 

 

Merodon equestris est aussi une syrphidae. Mais elle ressemble plus à un bourdon qu'à une guêpe.

Elle butine les narcisses d'où son nom vulgaire de "mouche des narcisses". Cela ne serait rien si la larve n'en parasitait pas les bulbes, y provoquant de sérieux dégâts.

 

 

Microchrysa polita

 

 

 

Microchrysa polita est une Stratiomylidae. Ces mouches se rencontrent souvent, inactives, posées sur une feuille.

 

 

 

 

 

 

 

 

Myopa tessellatipennis

Ce tout petit "moustique" mesure à peine autant que la dentition d'une jeune feuille de charme...

Il a été identifié avec l'aide de Alain Ramel du magnifique site "Le monde des insectes" (adresse: http://aramel.free.fr/)

C'est Cricotopus sp. de la famille des Chironomidae. Famille très, trop, connue pour certains de ces membres.

Myopa tessellatipennis

Tachina fera

 

 

 

 

Myopa tessellatipennis est la seconde espèce de Conopidae que je rencontre. Mais la première chez moi.

Ce sont des mouches très vives, prédatrices.

 

 

 

 

 

 

 

 

Pour finir Tachina fera, de la famille des Tachinidae. Leurs larves sont parasites de chenilles de papillons.