L'anthidie à manchettes (Anthidium manicatum), malgré son aspect qui rappelle une guêpe, est une abeille solitaire que l'on rencontre assez fréquemment dans nos jardins. S'il est vrai que sa pilosité réduite et ses couleurs jaune et noire la font ressembler à une guêpe, le fait que les bandes jaunes soient interrompues par une bande longitudinale noire sur l'abdomen permet de la différencier facilement.

anthidie à manchettes-4

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les femelles de l'Anthidie sont nettement plus petites que les mâles. Elles mesurent environ 12mm contre 18mm pour leur compagnon.

On les rencontre de juin à fin septembre, les femelles étant présentes avant les mâles. Elles butinent différentes fleurs. Chez moi, elles apprécient en particulier les sarriettes, thyms, caryopteris, ... . Cette espèce apprécie les terrains sableux et secs (ce qui fait que j'en trouve chez moi!). Elles nichent au sol ou dans des cavités existantes (bois, notamment).

anthidie à manchettes femelle

anthidie à manchettes femelle

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Généralement, on observe les mâles volant sans cesse dans une zone précise, comprenant des plantes mellifères. En fait, je n'en ai observé qu'un seul à la fois, montrant que ceux-ci ont des territoires pour leur reproduction (accouplement). Ils butinent très peu, toujours très rapidement, moins d'une seconde, avant de reprendre leurs patrouilles.

mâle patrouillantDès qu'une femelle arrive dans son secteur, le mâle se précipite sur elle, l'entoure de ses pattes, bloquant sa partenaire puis s'accouple. L'accouplement est bref, environ une dizaines de secondes.

anthidie à manchettes accouplement

anthidie à manchettes accouplement