Je pensais être un assez bon cuisinier et plutôt un gourmet. Mais, il faut me rendre à l'évidence, je dois pouvoir encore nettement progresser.

Les faits:

1) Samedi matin (31 mai) j'essayais de photographier une petite mouche (2 à 3mm), lorsque, tout à coup, une araignée guère plus grosse que la mouche lui a sautée dessus (normal, c'est une salticidae) et l'a rapidement emportée. J'ai eu le temps néanmoins de faire cette photo.

prédation araignée

L'après-midi, j'ai fait un petit tour dans le chemin en-dessous de chez nous. J'y ai fait des rencontres intéressantes. Deux concernent la consommation de diptères.

Tout d'abord, une demoiselle croquait tranquillement un minuscule insecte qui m'a paru être un petit moucheron... Mais, c'est assez habituel d'en voir.

prédation odonate

Plus intéressant, sur le chemin du retour, une mouche (qui m'a paru être une mouche Asile, mais je n'ai pas encore vérifié) s'est posée pas très loin de moi. Elle venait d'attraper une mouche. Elle l'a gardée un petit moment en position presque verticale puis l'a posée sur la feuille pour la boulotter.

prédation asile

Moralité: Un repas sans mouche est un repas foutu.

Bon appétit!!

 

Pour finir, une photo d'un accouplement d'araignée avec, à gauche, le mâle légèrement plus petit que la femelle. On peut bien observer les deux bulbes copulateurs (gants de boxe) qui servent à féconder la femelle.

 

accouplement araignée